Interview de Bernard Chague pour son départ à la retraite

Publié le par GUIT du Château Bellevue

Bernard Chague

Bernard Chague

Bernard Chague part à la retraite. Il est le plus ancien du Château. Nous l'avons interrogé afin qu'il nous raconte sa vie et son travail. Le travail a été une part très importante comme vous allez vous en apercevoir ci-dessous.

"Avant le Château, j'ai travaillé chez un paysan à Légugnon. Le soir, j'étais au Foyer à Oloron. Je commençais tôt, soit vers 6h00, soit vers 7h00.

Au Château Bellevue, j'ai fait les Vendanges et l'entretien des vignes, des piquets à Bellocq en prestation pour un viticulteur.

On ramassait la paille et le foin dans nos champs.

J'ai été à l'Elevage poulets et au ramassage du maïs.

J'ai été aussi à l'Elevage canards et aux livraisons chez nos gaveurs 

J'ai fait du bois de chauffage et les livraisons, beaucoup !

J'ai fait aussi les permanences élevage le week-end en mobylette.

Je préparais les terres en tracteur au Château Bellevue et à l'ESAT Espiute. On partait de Baigts en tracteur, je suivais le moniteur d'atelier.

Des fois, je prenais le petit déjeuner chez une voisine (Tatie).

On ramasser le tabac pour Espiute, pour les aider, avec un vieux Renault D22 qui faisait beaucoup de bruit. On  mangeait à Espiute.

J'ai fait du Castrage de maïs en prestation, à Baigts et à Castetarbe.

J'ai aidé à cultiver et ramasser des Pommes de terre pour nous et en prestation pour des agriculteurs du coin.

A la place de l'abattoir, il y avait les crips de maïs et un hangar pour le matériel agricole, les tracteurs.

J'ai beaucoup entretenue le château à la faux, nettoyé les parcs et les bois !

J'ai vu la conserverie se monter en 1987.

J'ai travaillé dedans avec Thierry à la cuisine. On faisait du confit de canard et des plats cuisinés. J'ai échangé avec Marie-Christine et je suis parti à l'Abattoir. Cela me plaisait moins mais j'ai accepté.

L'équipe de l'abattoir

L'équipe de l'abattoir

Ca, c'était sur le travail mais j'ai dû en oublier.

J'ai fait du sport, du Rugby (on a été champion de France), du judo, de la boxe, du corpo avec des équipes du milieu ordinaire ...

Chaque année, on partait en Vacances ou en camps : j'ai fait les Baléares avec Yvon, un camp dans le lot avec des calèches, des vacances en péniche, au ski à Bagnères de Bigorre. Toutes ces activités avec le château. On a fait de bon repas ! On a bien rigolé !

C'était très humain, familial. Je suis parti également tout seul en vacances, en Lozére par exemple. Je suis allé voir les loups.

On faisait la pelère de cochon avec un bon repas. Mais aussi les kermesses. Il y avait beaucoup de monde, c'était très bien. On avait beaucoup de contacts avec les voisins.

Au début, je résidais au foyer d'hébergement, à l'intérieur du château. 

Pendant un moment, j'ai dormis à la maison qui est devenu notre maison de retraite. Je la "gardais", le soir. Ensuite, d'autres usagers m'ont rejoint pour apprendre à vivre à l'extérieur.

Ensuite, je suis allé à régis pour apprendre à faire la cuisine et être autonome. J'ai fait mes preuves avec Jean et je suis devenue externe.

Maintenant, j'ai un appartement à Salies de Béarn. J'y suis bien.

La mentalité a changé. C'est moins humain, familial. Ca ne me plait pas.

Je suis le plus ancien au Château. Michel suit derrière. J'ai travaillé pendant 41 ans à l'ESAT Château Bellevue. J'avais 19 ans, c'était en 1976.

Je pense mériter la retraite. Je suis fatigué, j'en ai marre. Il manque du monde à l'abattoir.

Ca fait un an que je suis à mi-temps et ça me fait du bien.

Je pense aux anciens moniteurs, Jeannot Lendres (un autre pompier), Sébastien Pédetour ...

J'ai pas connu ma vraie famille. J'ai eu une famille d'accueil à Gabaston. Ils sont décédés. J'ai de très bons souvenirs de là-bas, en particulier les échanges entre voisins, l'entraide, la pelère de cochon ... avec les repas ... et le bon vin blanc.

J'y suis retourné avec le SIFA. Ca m'a fait plaisir. J'ai tout préparé pour être enterré là-bas.

Je suis content de partir à la retraite. J'ai un chien, un petit ratier. Il a du caractère. Je me promène beaucoup avec. Il est adorable. Je vais passer plus de temps avec lui."

Nous souhaitons à Bernard une très bonne retraite bien méritée. Par la même occasion, nous souhaitons également une bonne retraite toute aussi méritée à Anne-Marie. Notre comptable sera à la retraite en septembre après 41 années de bons et loyaux services.

A l'occasion de notre repas d'été, ce 4 août, nous fêterons ensemble ce départ vers une nouvelle vie.

 

Interviewé par Manu et Eric

Mis en page par Frédéric

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article