Fenêtres sur le handicap

Publié le par Eric


Hendaye vu du ciel
L'office du tourisme de Hendaye montre le bon exemple...



ACCUEIL DES HANDICAPÉS. L'office du tourisme de Hendaye montre le bon exemple de l'accessibilité. Il vient d'être distingué au plan national pour ses aménagements par l'obtention du label «Quatre fenêtres»

L'office du tourisme vient de recevoir la labellisation Tourisme et handicap, ce qui est tout à la fois légitime et naturel pour la ville. Hendaye est en effet historiquement ouverte sur le handicap et devient ainsi la première ville de France à recevoir ce label « quatre fenêtres », après avoir été la première à accueillir Handi-Plage. Le déménagement de l'Office du tourisme sur le boulevard de la Mer et les travaux entrepris ont été l'occasion d'optimiser l'accueil de tous les vacanciers sans aucune exception.


Quatre fenêtres. Cette semaine, le fameux label a été accroché aux murs de l'Office du Tourisme par Kotte Ecenarro, maire d'Hendaye, sous le regard très satisfait de Jean-Sébastien Halty, le directeur d'Hendaye Tourisme, qui a mené la procédure de labellisation à son terme.
Ce « tableau » représente quatre fenêtres ouvertes sur les symboles de quatre handicaps : moteur, visuel, auditif, mental. Les différentes étapes ont été soutenues par le Comité départemental de tourisme du Pays Basque (CDT), par diverses associations de personnes handicapées qui ont pu faire connaître les besoins exacts et donner des avis judicieux. Enfin, le 27 août dernier, quelques mois après l'ouverture des nouveaux locaux, l'association Tourisme et Handicap décernait à Hendaye Tourisme la labellisation tant convoitée et indispensable.


Aménagements et services adaptés.
Les quelques marches de l'ancien Office du tourisme de la rue des Aubépines ne sont plus qu'un mauvais souvenir. Désormais, trois places de stationnement sont réservées sur le boulevard de la Mer, avec un passage piéton aboutissant directement sur l'entrée des locaux, qui se fait automatiquement. Un comptoir et les présentoirs de documentation sont abaissés pour les personnes en fauteuil, une boucle magnétique amplifie le son de la voix du personnel d'accueil pour le public malentendant. Une borne d'informations est accessible à tout public, notamment aux visiteurs en fauteuil, aux malvoyants et aux malentendants, informations qui pourront être téléchargeables sur lecteur mp3... Les plaquettes de présentation de la station et de ses attraits sont soit en braille soit en gros caractères, certains ne maîtrisant pas le braille, et des visites commentées individualisées pour le public malvoyant sont prévues. Des circuits touristiques à fauteuils seront menés par Laurent, handicapé moteur, salarié de la ville d'Hendaye. Tous ces éléments seront précisés aux côtés des informations pratiques et touristiques dans des guides spécialisés. Une partie du personnel d'Hendaye Tourisme a été formée aux techniques d'accueil du public en situation de handicap.


Une feuille de route. Comme l'a indiqué le maire d'Hendaye, « ce n'est qu'une feuille de route et le challenge doit se poursuivre ». Bien sûr, il a fallu porter le dossier et la procédure, « mais bien au-delà, il y a le c?ur et la disponibilité de l'accueil de chacun ». Les propriétaires de meublés, des campings vont poursuivre cette démarche de labellisation, le camping Eskualduna est déjà équipé de deux nouveaux mobil-homes, des fauteuils tout terrain sont en cours d'acquisition. Jean-Pierre Aubin, directeur de l'Hôpital Marin, présent à l'Office du Tourisme en compagnie des représentantes de l'association « Les Deux-Jumeaux » a même proposé la mise à disposition d'un certain nombre d'équipements. C'est Hélène Barthes, mandatée par le CDT 64, présidente départementale des Office de tourisme et mandatée par le CDT 62 qui a remis le « tableau aux quatre fenêtres », à Jean-Sébastien Halty, dont l'espoir est que cette récompense sensibilise et stimule d'autres prestataires touristiques.




Publié dans L'handicap

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article