Grippe aviaire (h5n1) et nos canards et poulets

Publié le par Bellevue foie gras

Un point sur la grippe aviaire (virus h5n1) et la consommation


Photo humour grippe avaire

Qu'est-ce que la grippe aviaire (virus h5n1) ou grippe du poulet?

La « grippe aviaire ou grippe du poulet » est un type de virus de l'influenza. Les virus de l'influenza peuvent toucher diverses espèces d'animaux, notamment les oiseaux, les cochons, les chevaux, les phoques et les baleines. On appelle virus de la grippe aviaire les virus de l'influenza qui affectent les oiseaux. La sauvagine (oiseaux sauvages) constitue un bassin naturel du virus. D'habitude, les virus de la grippe aviaire n'infectent pas directement les humains

Quelle en est l'origine?

Les oiseaux sauvages (sauvagine) constituent un bassin naturel de ces virus et peuvent en être porteurs sans devenir malades en raison de leur résistance naturelle. La sauvagine peut être responsable de l'éclosion initiale de l'infection parmi la volaille domestique. Dans l'aviculture intensive, les jeunes dindons d'engraissement et les poules pondeuses sont généralement les plus touchés.

Comment se propage la grippe aviaire?

Certains oiseaux sont porteurs d'un virus de l'influenza. Les oiseaux infectés sécrètent le virus dans leur salive, leurs secrétions nasales et leurs excréments. Les virus de la grippe aviaire se propagent aux oiseaux prédisposés qui ont contact avec les matières nasales, respiratoires et fécales des oiseaux infectés. Cependant, la propagation orofécale est la voie de propagation les plus fréquente chez les oiseaux (par exemple, contamination de la nourriture et de l'eau).

La grippe aviaire peut-elle se propager aux humains après un contact avec des oiseaux infectés?

Dans de rares cas, les gens peuvent contracter la grippe aviaire. Le mode exact de transmission des oiseaux aux humains n'est pas connu mais, dans la plupart des cas de grippe aviaire touchant des humains, on a pu identifier un contact direct des malades avec des oiseaux vivants infectés ou leurs excréments.

Peut-on attraper la grippe du poulet en mangeant du poulet ou des oeufs?

On peut manger sans crainte de la volaille et des œufs. Nous conseillons toutefois aux voyageurs qui se rendent dans des régions affectées d'Asie de ne pas manger de volaille qui n'est pas assez cuite, d'œufs crus ou peu cuits (comme des œufs coulants). 

Cette forme d'influenza peut-elle se propager d'une personne à une autre?

Il n'y a pour le moment aucune preuve que la souche de grippe aviaire qui sévit actuellement en Asie se propage d'une personne à une autre. Il se pourrait toutefois que le virus mue et qu'il puisse alors se propager facilement chez les humains. Si une personne atteinte de la grippe humaine est exposée à la grippe aviaire, il se pourrait que le virus de la grippe aviaire acquière des gènes propres à la grippe humaine. Ce « mélange » pourrait entraîner la création d'un nouveau sous-type de virus grippal.

Comme ces virus n'infectent pas habituellement les humains, il n'y a peu ou aucune protection contre ces infections chez les humains. Si un virus aviaire arrivait à infecter des humains et à acquérir la capacité de se propager rapidement d'une personne à une autre, on pourrait assister au début d'une « pandémie de grippe ». Rien ne nous permet de croire pour le moment que c'est ce qui se passe.

Certains groupes de gens sont-ils plus a risque d'attraper la grippe du poulet?

Les gens qui vivent ou qui se rendent dans les régions problématiques d'Asie et qui sont directement en contact avec des oiseaux infectés vivants ou avec les excréments de ces oiseaux sont les plus à risque d'attraper la grippe aviaire.

Quels sont les signes et symptômes de la grippe aviaire?

Les symptômes de la grippe aviaire chez l'humain varient des symptômes typiques de la grippe (p. ex., fièvre, toux, irritation de la gorge et douleurs musculaires) à divers autres problèmes : infection oculaire, pneumonie virale ou autre, détresse respiratoire aiguë, et autres complications graves qui peuvent menacer l'existence.

La grippe du poulet est-elle mortelle?

La souche de « grippe du poulet » qui circule en ce moment en Asie peut être mortelle. Environ les deux tiers des personnes infectées peuvent en mourir.

Quels sont les choix de traitement offerts aux personnes infectées par la grippe du poulet?

Une certaine classe d'antiviraux appelés inhibiteurs de la neuraminidase est très efficace contre la souche actuelle de « grippe du poulet». Le Tamiflu (oseltamivir) est un exemple de ce genre de médicament.



Plusieurs sources officielles, nous ont permis de créer cet article :

En  conclusion, il n'y a aucun danger dans le fait de consommer une volaille. De plus, la cuisson détruit le virus. Le virus est cuit !

Ne suivez pas le troupeau des personnes qui s'enferment chez eux, croyant à la fin du monde car les médias profitent bien de la situation et entretiennent la psychose.

Alors n'hésitez pas, commandez des produits à base de volailles, comme par exemple chez nous : ICI

 

Publié dans Le Château Bellevue

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

GUIT 12/03/2006 23:00

Merci béatrice et vous pouvez, il n'y a rien à craindre !

Béatrice 12/03/2006 18:32

La documentation est excellente!
On continuera à manger vos produits!

GUIT 10/03/2006 01:14

Un gros client nous commande plus de poulets car l'employée avec qui on a à faire nous a dit qu'au dessus d'elle, ils ont décidé d'acheté des poulets en grosse quantité pour "aider les éleveurs".Je ne lui est rien dit car elle n'y peut rien mais j'ai faillit lui dire : "on est quoi nous, on n'est pas des éleveurs ?!"En fait, ils en profitent bien, ils ont de la volaille à bas prix mais pas de qualité ! Ce sont les gros éleveurs qui sont "aidés", les petits, ils se grat.... ! Cela m'énerve car notre travail est valorisé par la vente de notre production et là ... Enfin bon, heureusement, les particuliers qui nous connaissent nous restent fidèles et on leur rend bien.

louise 09/03/2006 00:59

merci GUIT pour ton mot gentil sur mon blog! je te retourne le compliment quant au tien. Bonne initiative ce topo sur le H5N1. Moi ce qui me fait le plus peur en fait, c'est le manque de transparence au milieu du fatras d'info alarmistes et contradictoires. Ce qui se passe surtout en ce moment, tu seras sans doute d'accord, c'est que les grandes surfaces se permettent d'acheter des poulets à des prix ridicules aux éleveurs (ils ne les vendent pas moins cher ensuite!!). Ca va noyer pas mal de petits producteurs... Alors le H5N1, virus ou arme économique?

GUIT 07/03/2006 17:11

C'est normal qu'on en mange. On vit dans la nature et on élève nos poulets et nos canards donc on sait très bien qu'il n'y a pas de danger.A+